Hommage à Jacqueline Lichtenstein

Chère Jacqueline, Nous sommes comme tous immensément tristes, comme tous tes amis, tes collègues, tes étudiants, stupéfaits, nous tous que tu laisses orphelins de couleur.

Le comité scientifique des écoles de Roussillon échange depuis quelques jours des messages de tristesse, de tendresse, de souhait de te dédier la prochaine et sans doute ultime édition de ces rencontres qui ont résonné si souvent de ton empreinte exigeante, élégante et rieuse.

Nous avons ressenti à ton écoute, scientifiques et gens de lettres mêlés, l’émotion d’approcher, presque en communion, là, tout tout près, une intelligence rare et généreusement offerte.

Nous sommes à présent plongés dans les sombres nuances et mystérieux ressorts de la mélancolie, qui nous relient, en ponctuation esthétique, en « oppositions » philosophiques, à de merveilleux souvenirs de toi.

Merci infiniment.

Publié le 08/04/2019