Rechercher

Formations

Newsletter

La bonne couleur

Les pigments et terres colorantes ont des tonalités riches et subtiles que les écrans informatiques ne peuvent reproduire. Nous faisons tout notre possible pour être au plus proche des couleurs réelles, mais il est important de garder en tête cette contrainte technique, nous ne pouvons donc vous assurer de leur parfaite correspondance avec la photographie présentée.

Actualites

Aucun flux RSS ajouté

Ocre jaune clair n°23

 Cette ocre jaune est un pigment naturel d'origine minérale. Ce pigment jaune est l'ocre la plus claire des ocres jaunes du Vaucluse mais elle n'en est pas moins lumineuse, Utilisée en badigeon, cette ocre jaune clair, référencée T23, donnera une teinte "blanc  cassé".

Plus de détails

2,50 €

Les ocres de Vaucluse, comme l'ocre jaune clair référencée T23, sont des pigments naturels inaltérables, qui de tous les pigments, sont ceux qui résistent le mieux aux agents atmosphériques et notamment à la lumière solaire.

Connues et appréciées dans le monde entier depuis plus d'un siècle, les ocres de Vaucluse ont leur place marquée dans les travaux de reconstruction des pays ravagés par la guerre. Leurs couleurs vives et chatoyantes s'harmonisent avec les paysages ensoleillés des contrées méridionales et animent les horizons gris et brumeux des pays nordiques. Elles peuvent donc contribuer à l'édification d'habitations claires et gaies, de ce qui était autrefois des demeures insalubres, sombres et tristes.

Composées d'argile blanche (le kaolin qui sert à fabriquer les porcelaines), d'oxydes de ferjaunes (hydroxydes de fer appelés goethite) ou rouge (monoxydes de fer rouge de type hématithe) et de silice, les ocres de Vaucluse forment le plus grand massif ocrier d'Europe et s'étend sur 25 km de long sur 4 à 5 km de large.

Utilisées en peintures depuis la Préhistoire en peinture, elles sont également entrées dans la composition de nombre de produits industriels : caoutchoucs naturels, linoleums, cosmétiques, papiers et cartons colorés...

  • Appellation : les ocres
  • Description : l'ocre, du mot okhra, est un pigment naturel d'origine minérale. Les ocres du Vaucluse sont extraits en Luberon sur un gisement de 25km de long et 5km de large formant le massif des ocres
  • Aspect : en poudre principalement
  • Composition : hydroxyde de fer, appelé GOETHITE + une argile : la KAOLINITE + quartz
  • Utilisation : l'ocre naturelle est utilisée comme pigment depuis la préhistoire. Elle entre dans la fabrication de peinture artistique et décorative. Elle connaît de nouvelles utilisation en tant qu'épaississeur du caoutchou
  • Mode d'emploi : Après leur extraction, les sables ocreux subissent une succession de traitement de décantation et de broyage afin d'obtenir un pigment en poudre
  • Fabrication de la peinture : Comment fabriquer sa peinture? mélanger un pigment, un liant et un diluant.
  • Astuces : intégrer entre 1 et 20% de pigments selon la couleur souhaitée
  • Recommandations : Ne pas dépasser le niveau de saturation qui est de 20 à 25%, variable en fonction du liant. Faire son nuancier avant de peindre
  • Geologie : Suite au retrait de la mer il y a plusieurs millions d’années, les gisements calcaires accumulés ont été transformés en sable ocreux sous l’effet de pluies diluviennes.
  • Couleur : pigment ocre jaune orangé rouge havane