expo 1997 – couleurs bois

exposition 1997

Le bois comme support ou matière des pratiques pigmentaires est un sujet universel. En effet , la même contrainte technique originelle (protection et durabilité du support) a produit selon les époques des solutions différentes liées aux cultures et aux ressources régionales. Comme tous les sujets le bois est l’occasion pour le conservatoire de rencontrer de nouvelles cultures (avec la Suède très présente dans cette exposition), de nouveaux produits , de nouveaux artisans, de nouveaux ouvrages, de nouveaux visiteurs, …

contenu de l’exposition couleurs bois

Plusieurs champs d’applications ont été appréhendés :

  • les boiseries d’extérieur, volets, barrières, bardages : lasures, peintures.
  • les boiseries d’intérieur, lambris, charpentes et menuiseries : cérusés, cires, teintes, patines décoratives et peinture en imitation bois, …
  • les objets meublants : patines, peinture et art floral, marquetterie, …
  • les objets décoratifs et artistiques, boiselleries, peintures sur bois : îcones, dorures ; vernis, …

Suède

Stora Timber : Margareta Kjellin a présenté les techniques de peinture traditionnelles suédoises au travers de la problèmatique des matériaux de ce pays. En effet la Suède disposait pour construire preincipalement du bois. Ce pays a développé une peinture spécifique, la peinture à  la farine. Plus tard cette peinture fut traditionnellement teintée avec un pigment rouge foncé (résidu d’oxyde de cuivre trouvé à  la sortie des usines de cuivre) pour imiter la brique nouvellement utilisée dans la construction des chà¢teaux de l’aristocratie.

L’authentique Rouge de falun contient des pigments issus de la mine de Falun en Suède. La peinture Rouge de Falun est une « détrempe », l’un des types de peintures les plus anciens et les plus utilisés  dans ce pays. Le liant est de la colle à  l’amidon renforcée d’huile de lin. Cette peinture est utilisée à l’extérieur sur du bois brut ou pour repeindre des surfaces peintes à  la détrempe teintées ou imprégnées sous pression. Une étude montre que la Peinture Authentique Rouge de Falun contribue à  la sauvegarde de l’environnement de par sa composition. (le Pigment rouge de Falà¼n dont à´khra est le seul distributeur en France).

Fargbygge : Hugo Altink a présenté toutes les techniques de lasure qui font la réputation des peintures suédoise (lasures mates à  la caséine, protéine du lait)

Scandivian Institutet : Natural Colour System , notre rencontre avec la Suède a été l’occasion de découvrir l’institut de la couleur suédois qui est à  la pointe des systèmes de colorimétrie. L’axe principal de NCS est de créer un système de colorimétrie basé sur la vision naturelle de la couleur par l’homme.

 

France

Jean Pierre Brazs, peintre : Anamorphose en sable ocreux jaune et rouge sur talus de terre ; peinture à  la gomme de cerisier sur tronc de pin maritime. Tempera à  l’oeuf et peinture à  l’encaustique ; panneau synoptique d’étapes de réalisation.

Véronique Cayla, doreur à Buoux : Echantillons de feuille d’or sous verre, moulure louis VXI  Panneau synoptique des étapes de réalisation de la dorure, l’intrigante boîte à  outil du doreur.

Michel Garcia, artisan : L’art des boiserie teintées de lasures, laques et vernis colorés avec des végétaux issus de ses plantations du sud Luberon. Chercheur passionné et magicien des teintures, il fait partager aux amateurs ses découvertes.

Thierry Herbinière, artisan : Réalisations d’objet en décor polychrome sur bois dans la tradition des techniques à  la colle, finitions à  la cire, à  la bière. Panneaux synoptique des techniques utilisés, porte bois dans le style aixois XVIIème.

Vincent Tripard, artisan : Panneaux et porte de faux bois montrant les différents aspects et couleurs du bois, loupe, tranche, … Et leurs nuances suivant les espèces.

 Philippe Bacle, artiste photographe : Exposition de bois usées, flottés, vieux volets et vieilles planches qui deviennent cadres mais aussi sujets de sa photographie.

 

expérimentations de l’exposition couleurs bois

Fabrication sur place de la peinture à  la farine Authentique rouge de falun par  STORA en 1997.

Le conservatoire des ocres et de la couleur

le conservatoire de la couleur

L'usine Mathieu, conservatoire des ocres et de la couleur
A l'image d'un conservatoire de musique, le rôle du Conservatoire de la couleur est de pratiquer la discipline que l'on entend conserver. Ici, la couleur se vit par le geste et par la transmission des savoir-faire. Le centre de formation, la librairie et le comptoir spécialisé sont au service de cette mission.
Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) reconnue par l'État, ôkhra gère ce conservatoire en délégation de service public. Elle rassemble salariés, artistes, artisans, industriels, scientifiques, bénévoles et collectivités territoriales au sein d'une gouvernance partagée.

les salles de formation

une des salles de cours du conservatoire
Les formations se déroulent dans une des salles de cours du conservatoire, aménagées dans les anciens entrepôts d'ocre. L'usine Mathieu est une usine d'ocre réhabilitée, les stages se déroulent donc au cœur de la couleur.
Les installations sont simples, le luxe, c'est l'espace, la lumière et l'environnement. Les pauses déjeuners se prennent fréquemment en plein air (il fait souvent beau, vous êtes en Provence !).

Roussillon en Provence

le village de roussillon
Roussillon est un village magnifique, au cœur du massif ocrier classé du Luberon, et il en a la couleur. La visite du sentier des ocres, au bord du village, est indispensable. A quelques kilomètres, à Gargas, les spectaculaires mines souterraines de Bruoux valent le détour.
A quelques kilomètres d'Apt, on y accède par le TGV d'Avignon ou l'aéroport d'Aix - Marseille. De nombreuses solutions d'hébergement pour tous budgets sont proposées autour du conservatoire.