expo 2006 – parlons couleur!

exposition de 2006 et 2007

La couleur est omniprésente dans notre vie quotidienne, aimée de tous, séduisante, attendue, utile. Par maints aspects, elle reste pourtant un mystère. La couleur n’existe que dans l’oeil qui la perçoit et dans les mots qui la disent ; ceux-ci ont parfois des difficultés à traduire ses infinies nuances. Le Conservatoire des ocres vous invite à une ballade technique et artistique au fil du spectre des couleurs, à la rencontre des linguistes, des chercheurs et des artistes que la couleur interroge et passionne.

Broyer du noir, avoir une peur bleue, rose bonbon, bleu canard… parmi la multitude des dénominations et expressions de couleur, beaucoup font référence à une réalité technique ; elles rendent comptent des progrès de la chimie et de la physique, permettent de retracer l’histoire des matières colorantes et de leurs utilisations. Mais les couleurs sont aussi des signes distinctifs, elles classent, associent, codifient. Lorsque la couleur devient langage, nombreuses sont les conventions nécessaires à la communication. D’importantes questions restent à résoudre, notamment le lien si particulier entre mécanismes neurophysiologiques et qualification des couleurs, en d’autres termes entre couleur perçue et couleur nommée. Le langage chromatique n’est en effet  ni immuable, ni universel : il varie de lieu en lieu, d’âge en âge. Car la couleur s’éprouve avant de se donner à penser. Elle véhicule des sens cachés, des codes, des préjugés qui pèsent sur notre environnement et nos comportements. Loin d’être simplement un phénomène de surface – de son origine grecque « chroma », qui signifie enveloppe – la couleur nous mène au cœur du sensible, de l’être et de la société.

L’éphéméride de Zaurel

Un dessin et une phrase de couleur chaque jour. Retrouvez Zaurel sur son site www.zaurel.com

éphéméride du 1er janvier 2006 de Zaurel

éphéméride du 1er janvier 2006 de Zaurel

 

Les charades de couleurs

Un parcours extérieur de charades entraine les visiteurs à la découverte du Conservatoire. Puisant dans la culture populaire, enfantine, sportive ou culinaire, ces charades incite à retrouver les références enfouies de notre vocabulaire des couleurs.

Couleurs hors normes, Dominique Billard

Le métier de DBS (Dominique Billard Sérigraphie) est de reproduire et de préparer des teintes de haute précision pour les industries du luxe et de la haute technologie. Retrouvez son savoir-faire dans l’exposition Parlons couleur ! et sur son site www.specialcolors.com

exposition DBS l photo©Philippe Durand

exposition DBS l photo©Philippe Durand

Panneaux vrais et imaginaire, Marina Duhamel-Herz

Graphiste éprise de signalétique routière, Marina Duhamel-Herz collectionne et crée des panneaux. Elle nous apprend le comment des couleurs, leur norme et leur signification. Une partie de sa collection est ici présentée.

Découvrez-la sur son site 

Panneaux vrais et imaginaires, de Marina Duhamel-Herz l photo©Catherine Gardone

Panneaux vrais et imaginaires, de Marina Duhamel-Herz l photo©Catherine Gardone

Le labyrinthe de couleur, de Francisco Sobrino

Issu du mouvement GRAV (Groupe de Recherche d’Art Visuel), Francisco Sobrino a acquis une renommée internationale par ses œuvres d’abstraction géométrique où la couleur tient une place structurante et déterminante. Un labyrinthe de 64 cubes de 1m3 chacun, s’impose au centre des bâtiments comme un mobilier de contemplation et d’étonnement. Réalisé par ôkhra avec les peintures Pébéo.

Le labyrinthe de couleur de Francisco Sobrino l photo©Philippe Durand

Le labyrinthe de couleur de Francisco Sobrino l photo©Philippe Durand

Systèmes de couleur

Exposition unique en son genre, cet ensemble de 70 systèmes de couleur propose les recherches de savants et d’artistes pour une organisation de la couleur. De l’Antiquité à nos jours, d’Aristote à la CIE, le chemin est long et subtil. Ce fond documentaire exceptionnel fait aujourd’hui partie de la bibliothèque du Conservatoire et pourra être proposé en exposition itinérante.

www.colorsystem.com

NCS Natural Colour System

Le Natural Color System crée par l’institut scandinave de la couleur fait référence au niveau international. Industriels, agences de styles et de création l’utilisent pour communiquer entre eux.

Parlons couleur ! c’est aussi le nuancier des intervenants ôkhra, les jeux de couleur Naef, le damier de Progress silicones, la leçon d’Henri Mérou, le piano à couleurs de Daniel Paquette, les couleurs de l’atelier Cler… et bien d’autres surprises.

 

Le conservatoire des ocres et de la couleur

le conservatoire de la couleur

L'usine Mathieu, conservatoire des ocres et de la couleur
A l'image d'un conservatoire de musique, le rôle du Conservatoire de la couleur est de pratiquer la discipline que l'on entend conserver. Ici, la couleur se vit par le geste et par la transmission des savoir-faire. Le centre de formation, la librairie et le comptoir spécialisé sont au service de cette mission.
Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) reconnue par l'État, ôkhra gère ce conservatoire en délégation de service public. Elle rassemble salariés, artistes, artisans, industriels, scientifiques, bénévoles et collectivités territoriales au sein d'une gouvernance partagée.

les salles de formation

une des salles de cours du conservatoire
Les formations se déroulent dans une des salles de cours du conservatoire, aménagées dans les anciens entrepôts d'ocre. L'usine Mathieu est une usine d'ocre réhabilitée, les stages se déroulent donc au cœur de la couleur.
Les installations sont simples, le luxe, c'est l'espace, la lumière et l'environnement. Les pauses déjeuners se prennent fréquemment en plein air (il fait souvent beau, vous êtes en Provence !).

Roussillon en Provence

le village de roussillon
Roussillon est un village magnifique, au cœur du massif ocrier classé du Luberon, et il en a la couleur. La visite du sentier des ocres, au bord du village, est indispensable. A quelques kilomètres, à Gargas, les spectaculaires mines souterraines de Bruoux valent le détour.
A quelques kilomètres d'Apt, on y accède par le TGV d'Avignon ou l'aéroport d'Aix - Marseille. De nombreuses solutions d'hébergement pour tous budgets sont proposées autour du conservatoire.