expo 2009 – Tenues de couleur, Monik Huygens

octobre 2009 – juin 2010

Tenues de couleur, la couleur nous habille depuis l’antiquité

Vous avez dit couleur ? Comme c’est simple ! Et pourtant vous découvrirez ce qu’il a fallu à l’homme d’imagination et de patience pour intégrer sur les vêtements l’indispensable teinture. La cochenille vint d’Arménie, le safran des Indes, la garance d’Arabie et les voyages furent incroyables.

La couleur joue avec l’ombre et la lumière dans les plis de l’âme. Elle est faite pour « donner à voir », entre pudeur et érotisme.

Alors ouvrez vite la première page de cette exposition et prolongez ce moment en ouvrant les pages du livre qui vient d’être publié. Vous verrez la vie en rose ou en noir au fil des temps et de l’histoire.

Affiche de l'exposition Tenues de couleur

Affiche de l’exposition Tenues de couleur

 

Partenaires teintures naturelles

Karin Delaunay est une artiste textile de tapisserie et de teintures naturelles. Elle a commencé à tisser des tapisseries sculpture en utilisant des fils teints avec des colorants chimiques , mais cela ne lui plaisait pas. Elle fait ensuite des recherches de teintures naturelles dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert qu’elle a adoptées depuis.

Inge Boesken-Kanold est une artiste peintre qui travaille uniquement avec la couleur pourpre naturelle, couleur rare, ancienne et perdue. Elle reconstitue avec d’autres spécialistes de la pourpre la recette dite cuve à l’ancienne avec des escargots de mer frais, dans les ateliers du Conservatoire des ocres à Rousillon.

Partenaires textiles

Bouton-Renaud est le spécialiste du Velours de Lyon. Il utilise des matières nobles  telles que la soie, le coton, la viscose et joue sur toute la gamme des procédés  d’ennoblissement : façonnés peints à la main, froissage, applications, broderie, teintures, impressions… pour faire naître une symphonie de dessins et de couleurs, propres à évoquer le Sacre des grands Rois, les Marchands de Venise, les soirées de gala…

Sfate et Combier sont spécialistes des mousselines de soie et travaillent notamment avec la haute couture parisienne.

 

Monik Huygens

Monik Huygens, belge, styliste de mode et coloriste pour de grandes marques s’est appliquée à retrouver, tout au long de l’histoire de nos vêtements, la folle aventure de la couleur. Baudelaire disait que « les coloristes sont des poètes épiques et les dessinateurs des philosophes » : Monik Huygens conjugue ces deux qualités. Odile Verdier.

Monik Huygens l photo © Philippe Durand

Monik Huygens l photo © Philippe Durand

Le conservatoire des ocres et de la couleur

le conservatoire de la couleur

L'usine Mathieu, conservatoire des ocres et de la couleur
A l'image d'un conservatoire de musique, le rôle du Conservatoire de la couleur est de pratiquer la discipline que l'on entend conserver. Ici, la couleur se vit par le geste et par la transmission des savoir-faire. Le centre de formation, la librairie et le comptoir spécialisé sont au service de cette mission.
Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) reconnue par l'État, ôkhra gère ce conservatoire en délégation de service public. Elle rassemble salariés, artistes, artisans, industriels, scientifiques, bénévoles et collectivités territoriales au sein d'une gouvernance partagée.

les salles de formation

une des salles de cours du conservatoire
Les formations se déroulent dans une des salles de cours du conservatoire, aménagées dans les anciens entrepôts d'ocre. L'usine Mathieu est une usine d'ocre réhabilitée, les stages se déroulent donc au cœur de la couleur.
Les installations sont simples, le luxe, c'est l'espace, la lumière et l'environnement. Les pauses déjeuners se prennent fréquemment en plein air (il fait souvent beau, vous êtes en Provence !).

Roussillon en Provence

le village de roussillon
Roussillon est un village magnifique, au cœur du massif ocrier classé du Luberon, et il en a la couleur. La visite du sentier des ocres, au bord du village, est indispensable. A quelques kilomètres, à Gargas, les spectaculaires mines souterraines de Bruoux valent le détour.
A quelques kilomètres d'Apt, on y accède par le TGV d'Avignon ou l'aéroport d'Aix - Marseille. De nombreuses solutions d'hébergement pour tous budgets sont proposées autour du conservatoire.