expositions couleur

LES RENDEZ-VOUS  DE LA COULEUR 27 28 29 MARS 2015

LES RENDEZ-VOUS DE LA COULEUR 27 28 29 MARS 2015

 TOUT LE PROGRAMME ICI
« Des couleurs et des métiers » : l’exposition du centre de formation d’ôkhra

couloir vue 1

Horaires et conditions d’accès

Tous les horaires ici

Qu’est-ce qu’un savoir-faire ? comment expliquer sa création, son développement et sa disparition ? Un savoir-faire artisanal peut-il/doit-il s’adapter aux nouveaux matériaux, à de nouveaux usages, à de nouvelles clientèles ?

Denis Chevallier, ethnologue, reconnait que les savoir-faire, par nature informels, sont difficiles à dérire, à localiser et ils sont évolutifs. Pour les sauvegarder, il faut intervenir sur les conditions de leur transmission et sur les produits, afin de répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles normes.

C’est ainsi que la pratique du chaulage pour désinfecter les écuries ou redonner un « coup de blanc » aux pièces à vivre, a évolué vers le badigeon de chaux que l’on utilisera sur les murs intérieurs et extérieurs des habitations comme couche d’entretien de l’enduit de chaux. Aujourd’hui, le badigeon décoratif, coloré aux pigments, s’applique aussi sur des supports diversifiés. Une préparation du  support est alors nécessaire.

Le savoir-faire artisanal réside dans la main de l’ouvrier ou de l’artiste. Par son expérience, il sait à quel moment intervenir ou s’abstenir, quel mélange donnera telle couleur. Par sa connaissance des matériaux et de leurs limites, il pourra adapter sa pratique à la situation et aux circonstances. C’est à cette rencontre que nous vous invitons.

Mathieu Barrois, pdg d’ôkhra 

 Du savoir-faire au métier…

Présenter leur métier en 1m², tel était le défi lancé aux intervenants du centre de formation d’ôkhra, relevé avec créativité par tous ceux présents dans cette exposition.

De l’atelier de l’artiste-peintre recomposé pour l’occasion par François Viol aux poissons patinés de Claudia Serantes, en passant par les faux bois de Solène Delahousse, les faux marbres de Marielle Bonnefoi et la photographie « parfaite » de Philippe Durand, la créativité n’a pas manqué à nos intervenants.

Supports, matériaux bruts, finitions, tout y est dans un seul objectif : vous faire partager un petit bout de leur savoir-faire !

Galerie photo

Le conservatoire des ocres et de la couleur

le conservatoire de la couleur

L'usine Mathieu, conservatoire des ocres et de la couleur
A l'image d'un conservatoire de musique, le rôle du Conservatoire de la couleur est de pratiquer la discipline que l'on entend conserver. Ici, la couleur se vit par le geste et par la transmission des savoir-faire. Le centre de formation, la librairie et le comptoir spécialisé sont au service de cette mission.
Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) reconnue par l'État, ôkhra gère ce conservatoire en délégation de service public. Elle rassemble salariés, artistes, artisans, industriels, scientifiques, bénévoles et collectivités territoriales au sein d'une gouvernance partagée.

les salles de formation

une des salles de cours du conservatoire
Les formations se déroulent dans une des salles de cours du conservatoire, aménagées dans les anciens entrepôts d'ocre. L'usine Mathieu est une usine d'ocre réhabilitée, les stages se déroulent donc au cœur de la couleur.
Les installations sont simples, le luxe, c'est l'espace, la lumière et l'environnement. Les pauses déjeuners se prennent fréquemment en plein air (il fait souvent beau, vous êtes en Provence !).

Roussillon en Provence

le village de roussillon
Roussillon est un village magnifique, au cœur du massif ocrier classé du Luberon, et il en a la couleur. La visite du sentier des ocres, au bord du village, est indispensable. A quelques kilomètres, à Gargas, les spectaculaires mines souterraines de Bruoux valent le détour.
A quelques kilomètres d'Apt, on y accède par le TGV d'Avignon ou l'aéroport d'Aix - Marseille. De nombreuses solutions d'hébergement pour tous budgets sont proposées autour du conservatoire.